Le professeur Marocain, Latifa Halim, a tenu deux conférences sur la littérature à Oslo.

05/10/2007 ::
Le professeur Marocain, Latifa Halim, a tenu en septembre deux conférences à l’Université d’Oslo sur « les femmes d’Ibsen d’un point de vue marocain » et « la littérature féminine marocaine ».

Au Centre de recherche pour les femmes et les sexes à l’Université d’Oslo, sous le thème « la littérature féminine marocaine », le professeur Halim a surtout parlé de l’histoire de la littérature féminine marocaine avant et pendant le protectorat français, et après l’Indépendance.

Lors de la conférence « les femmes d’Ibsen d’un point de vue marocain», tenue au Centre d’études d’Ibsen le lendemain, le professeur Halim a analysé la pièce de théâtre d’Ibsen « Une maison de poupée » d’un point de vue marocain.

– « J’étais heureuse d’être dans ce beau pays qu’est la Norvège, là où les femmes ont contribué à l’évolution de la pensée féministe universelle », disait Mme Halim après sa visite à Oslo qui a été réalisée grâce à une collaboration entre l’Université d’Oslo, l’écrivain M. Walid al-Kubaisi, l’Ambassade Royale de Norvège à Rabat et le Ministère des Affaires Étrangères norvégien.

Les conférences ont ét organisées par l’Université d’Oslo avec l’assistance des professeurs Irene Iversen et Gunvor Mejdell, ainsi que M. Walid al-Kubaisi.

Suite à cette collaboration culturelle féconde entre le Maroc et la Norvège, une conférence sur la littérature norvégienne et marocaine est envisagée pour l’année prochaine à l’Université Mohammed V à Rabat.

Advertisements